Vendredi 24 mai 2024
Le cabinet de curiosités par François Lafon
jeudi 17 août 2023 à 13h04
« Celle qui s’approchait le plus d’une véritable actrice-chanteuse », résume Plácido Domingo (rapporté par Eric Dahan dans Libération) à propos de Renata Scotto, disparue le 16 août à quatre-vingt-neuf ans. « L’art de se surpasser », pourrait-on ajouter. Voix légère, voix héroïque, maîtrise du souffle et du timbre (stridences comprises), équilibre millimétré entre culte du beau chant et tempérament de tragédienne : comme chez Maria Callas, l’art cache l’art. Ecoutons-la, puisqu’elle fut une championne du disque audio (voir sa discographie ici) avant que la vidéo ne se généralise, dans Verdi (deux fois Rigoletto et Traviata, Desdémone d’Otello, Abigaille dans Nabucco), Puccini (deux fois Madama Butterfly, Liu dans Turandot, Suor Angelica), Bellini (Norma), Giordano (Andrea Chénier), Cilea (Adriana Lecouvreur) et même Mascagni (Cavalleria Rusticana). Sentant la fin (de la carrière) venir, elle retravaille son allemand et tente Wagner (Kundry dans Parsifal), Strauss (La Maréchale du Chevalier à la rose, Clytemnestre dans Elektra) et Schönberg (Erwartung). Un ultime saut de l’ange qui la décrit tout entière.
François Lafon
 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2024
2023
2022
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009