Dimanche 26 mai 2019
Du vent dans la ramure
Le pari risqué du Trio Zadig de rapprocher des compositeurs éloignés
Something in Between

Une version bastringue de l’Ouverture de Candide, l’opéra de Bernstein ? Non ! Cette partition fine et savoureuse ne méritait pas un tel traitement, d’autant plus que Bruno Fontaine, qui en a réalisé la transcription, fait taper méchamment le piano… Idem avec West Side Story, c’est au tour du violoniste de suer comme un beau diable, l’arrangeur ayant confondu West Side Story avec le Sacre – cf. Mambo ! Quitte à s’extraire de l’original pour orchestre, autant écouter le si swinguant enregistrement des Sœurs Labèque, pour deux pianos et percussions, dû à Irwin Kostar, autrement convaincant (KLM). Rien de très neuf dans les « flots mouvementés » d’Asfar du jeune Benjamin Attahir (né en 1989), en résidence à la Chapelle musicale Reine Élisabeth (de Belgique), où a été réalisé cet album. Reste le Trio en la mineur, de Ravel, chef-d’œuvre de la maturité, où le Trio Zadig retrouve un bel équilibre des timbres – ouf !
Franck Mallet

Bernstein/Fontaine : Ouverture de Candide ; A West Side Story Fantasy - Attahir : Asfar - Ravel : Trio en la mineur, M. 67
Trio Zadig
1 CD Fuga Libera FUG 748 (dist. Outhere)
1 h 10 min

mis en ligne le dimanche 26 mai 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.