Mardi 17 juillet 2018
Élégante sagesse
Le « presque idéal » du Quatuor Jérusalem dans Debussy et Ravel
Debussy-Ravel

Interprète distingué notamment dans Haydn et Schubert, mais aussi dans des œuvres du XXème siècle (Bartok et Chostakovitch), le Quatuor de Jérusalem aborde pour la première fois au disque Debussy et Ravel dans le cadre de la belle anthologie « Claude Debussy 1918-2018 » que lui consacre l’éditeur Harmonia Mundi en cette année anniversaire. Face aux splendides couleurs fauves et la profondeur quasi céleste que « les » Jérusalem diffusent dans les 3ème — si tourmenté ! – et 4ème – si noir ! – mouvements du Quatuor de Debussy, on reste légèrement en deçà de l’engagement rythmique qu’ils prodiguaient dans leur précédent CD consacré à Bartok (voir ici ) quant à la vigueur qui doit emporter les deux premiers mouvements. Un Debussy presque idéal mais d’une facture classique, qu’accompagne un Quatuor de Ravel lui aussi d’une élégante sagesse – mais auquel manque ce « je ne sais quoi » de juvénile perçu à la création par Roland-Manuel.    
Franck Mallet

Debussy : Quatuor à cordes op. 10 en sol mineur - Ravel : Quatuor à cordes en fa majeur
Jerusalem Quartet
1 CD Harmonia Mundi HMM 902304 (distr. PIAS)
54 min

mis en ligne le mardi 17 juillet 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.