Mercredi 12 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Opéra de Paris : l'Académie sur son trente-et-un
mercredi 16 janvier 2019 à 23h45
Au Palais Garnier, Concert de gala de l’Académie, grand oral annuel (voir ici) pour les onze chanteurs de la promotion, dans un répertoire sage (Mozart, Donizetti, Massenet, Rossini, Gounod, Bizet, Johann Strauss) destiné à un public plus large que celui de Philippe Boesmans (voir ) ou Kurt Weill (et ) à l’Amphithéâtre Bastille. Niveau inchangé, si ce n’est que les valeurs déjà sûres de l’année dernière ont progressé en assurance (les ténors Maciej Kswasnikowski et Jean-François Marras, le baryton Danylo Matviienko) ou en diction (Angélique Boudeville, timbre plus somptueux que jamais). Parmi les nouveaux arrivés, le baryton français Timothée Varon, chez lui dans Massenet autant que dans Donizetti (succulent duo de L’Elixir d’amour avec Marras) et la soprano russe Liubov Metvedeva, dont la stratosphérique Fille du régiment fera plus d’effet encore lorsqu’elle maîtrisera mieux le français. Deux grands ensembles pour finir chacune des deux parties : le tableau du Cours la Reine (Manon – Massenet), où Marianne Croux prolonge la meilleure tradition des Manon françaises, et le final du 2ème acte de La Chauve-Souris, galop d’essai pour la production de l’« opérette-aussi-dure-à-chanter-qu’un-opéra » au programme de l’Académie en mars. A noter que pour ces scènes à grand spectacle, trois des quatre pianistes chefs de chant de la promotion viennent ajouter leurs voix à celles de leurs camarades, tous accompagnés avec un souci de style pas si courant dans ce genre d’exercice par l’excellent Jean Deroyer à la tête d’un Orchestre de l’Opéra sur son trente-et-un. 
François Lafon

Opéra National de Paris, Palais Garnier, 16 janvier (Photo : Angélique Boudeville © Vincent Lappartient)

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009