Samedi 8 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Montpellier 2 : claviers et tempéraments
lundi 23 juillet 2018 à 00h00
Journée claviers au festival Radio France - Occitanie - Montpellier. D’abord le  neuvième jour (sur dix) de Scarlatti 555, l’intégrale enregistrée et filmée en trente-cinq concerts, dans treize lieux (huit départements) et par trente clavecinistes des 555 Sonates de Domenico Scarlatti, commençant et se terminant au château d’Assas où Scott Ross, il y a tout juste trente ans et peu avant de disparaître prématurément, avait mené à bien l’aventure. Aujourd’hui, Aurélien Delage et Béatrice Martin ouvrent le ban dans la peu inspirante salle Pasteur du Corum. Choix des œuvres - chefs-d’œuvre minute où selon Henry-Louis de Lagrange « les idées se bousculent mais ne s’étouffent pas » - ou personnalité de l’interprète ?  Delage unifie, Martin détaille, le premier proposant une plongée austère dans l’« espace infini » (selon le claveciniste Frédéric Haas) de cette « masse surhumaine », la seconde évoquant plutôt Jean Giono : « Le monde matériel n’est pas le seul vrai. Celui qui surgit des Sonates est valable au même titre que l’autre, puisque nos sens le perçoivent ». Bel hommage en tout cas, incitant à (re)venir au grand-œuvre de Ross (34 CD Erato) et à guetter la diffusion (CD, DVD, radio, télé ?) de cette nouvelle intégrale, dont on se demande combien de scarlattophages (il doit y en avoir) auront suivi toutes les étapes. Peu de rapports avec le concert grand public du soir à l’Opéra Berlioz, et pourtant... Avec le jeune chef finlandais Santtu-Matias Rouvali dirigeant un Philharmonique de Radio France audiblement conquis, Bertrand Chamayou a donné un Concerto pour la main gauche de Ravel transcendant, chef et pianiste faisant comme rarement apparaître ce qui fait mal dans cette commémoration d’une guerre (1914-1918) où se profile la suivante. Un grand moment préparé par les dangereusement rassurantes Chairman dances (matrice de l’opéra Nixon in china) de John Adams et prolongé par un Sacre du printemps à la fois panique et très organisé, montrant que ce chef encore peu connu sous nos climats n’a pas que la coupe de cheveux en commun avec Simon Rattle. 
François Lafon

Montpellier, Corum, 22 juillet (Photo © DR)

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009