Dimanche 22 septembre 2019
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Les voix de Philippe Jaroussky-3
samedi 1 novembre 2014 à 15h14

La voix de Philippe Jaroussky est « unique », magique. Mais de quoi se nourrit-elle, de quel imaginaire, de quelles références, de quels rêves ? Philippe Jaroussky raconte à François Lafon les dix qui lui tiennent à cœur.


3 - Lorraine Hunt

« C’était une voix qui n’avait pas envie de faire que du beau. Beau cependant d’entendre Bach chanter avec autant de « chair », sans la timidité que l’on a souvent vis-à-vis de cette musique, où l’on cherche à être un instrument parmi les autres. Elle avait un côté androgyne dans le timbre, très troublant. Sa Médée de Charpentier avec William Christie, ses Mozart et ses Handel mis en scène par Peter Sellars ont fait d’elle une « Callas du baroque ». Une chanteuse magnifique, trop tôt disparue. »

Lorraine Hunt en 1996 à Glyndebourne dans Theodora de Haendel dirigé par William Christie, mis en scène par Peter Sellars.

Philippe Jaroussky sur Facebook : https://www.facebook.com/Philippe.Jaroussky

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009