Samedi 24 février 2024
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Le retour de Majorque, ou le « journal » de Chopin
mercredi 10 mars 2021 à 11h47
Chopin musicien… et écrivain ? Oui, au vu d’une copieuse correspondance disponible en 3 volumes, sans compter celle, également publiée, de George Sand qui partagea ses dernières années, les témoignages de ses élèves et une « Méthode de piano », restée inachevée à sa mort. Si Propos-exutoires (1990), son premier ouvrage, pratiquait l’aphorisme nietzschéen, trente ans — et quelques essais consacrés à Chopin, Liszt, Scriabine et Gould — plus tard, Jean-Yves Clément emboîte le pas de son musicien préféré avec ce faux journal du retour de Majorque, entre février et juin 1839. Directeur du Festival de Nohant et des Lisztomanias de Châteauroux, lui qui connaît incontestablement son sujet rapproche la forme de l’aphorisme de l’esprit de la musique, en particulier des Préludes de Chopin – son livre se terminant sur 24 aphorismes, « Stations de la grâce », d’après les 24 Préludes. C’est moins les considérations existentielles du musicien qui émaillent ce « journal » que les commentaires précis, sensibles et d’une poésie fulgurante sur les œuvres que l’on retient de ce Retour de Majorque, et leur écho avec d’autres lieux – « la maison du vent », la chartreuse de Valldemossa – mais aussi d’autres œuvres comme celle de Delacroix ou les aquarelles du jeune Maurice, le fils de George Sand, lui aussi du périple. Et de conclure : « La musique est chez Chopin la langue de l’exil accompli ». Fin du voyage.                         
Franck Mallet

Jean Yves Clément, Le retour de Majorque, Pierre-Guillaume de Roux, 158 p., 17 €
 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2024
2023
2022
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009