Mercredi 24 octobre 2018
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Ivo Josipovic : en Croatie, un musicien au pouvoir
mercredi 13 janvier 2010 à 10h24
Le juriste Ivo Josipovic, président social-démocrate de Croatie depuis dimanche dernier, a qualifié son élection de Symphonie de la Victoire. Il sait de quoi il parle, puisqu'il est aussi compositeur, et directeur de la Biennale de musique contemporaine de Zagreb. Ses opposants, qui lui reprochent son aspect de fonctionnaire sage et son manque de charisme, devraient, à défaut de les écouter, méditer sur les titres de ses œuvres : Samba da camera, Tisucu lotosa (Des lotus par milliers), Ingra staklenih perli (Le Jeu des perles de verre, d'après Hermann Hesse) ou Tuba Ludens, pièce destinée à détruire le préjugé selon lequel le tuba est un instrument lourd et inactif. Le nouveau président affirme aussi vouloir consacrer le peu de temps libre qui va lui rester à composer son premier opéra, dont le héros sera John Lennon. Ce n'est pas lui qui enverrait son gouvernement enregistrer un lipdub de propagande sur la musique d'un compositeur de variété.