Vendredi 19 juillet 2019
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Exposition Comédies musicales : écrans noirs et nuits blanches
jeudi 18 octobre 2018 à 13h36
Exposition de fin d’année à la Philharmonie de Paris : Comédies musicaaaales (sic), la joie de vivre du cinéma. Cinq ans après, le commissaire N.T. Binh poursuit la fête commencée avec Musique et cinéma : le mariage du siècle ? (même lieu), dans un palais des mirages conçu avec l’expert en nouvelles technologies Pierre Giner. Hollywood à l’honneur donc, et extensions diverses de l’appellation, jusqu’à La la Land et au très primé The Artist. But de l’opération : plonger le visiteur dans un tourbillon d’images, lui donner l’impression qu’il lève la jambe avec Cyd Charisse, fait des claquettes (au plafond bien sûr) avec Fred Astaire et chante sous la pluie avec Gene Kelly. C’est d’ailleurs le film de Stanley Donen, emblème du genre tout entier, qui ouvre le bal sur écran géant, débouchant – ce sera une des constantes de l’exposition – sur quelques inattendus, tels … les Dalton en Gene Kelly x 4. Triple écran plus géant encore (24 mètres) pour un instructif télescopage de styles et d’époques, où l’on découvre que John Travolta se défend bien face à Elvis Presley, ou - plus étonnant - que Michael Jackson a dû beaucoup observer Fred Astaire pour mettre au point son Moonwalk. Si vos semelles crêpe vous empêchent de suivre en direct (voir horaires) ou en vidéo les cours de claquettes du spécialiste Fabien Ruiz, consolez-vous en explorant, écouteur sur l’oreille, les nombreuses salles annexes, où l’on peut, entre autres, entendre Audrey Hepburn herself chanter (pas si mal) My Fair Lady avant d’être doublée par Marni Nixon, ou savourer la voix chaude et les « s » chuintés de Delphine Seyrig (Christiane Legrand après post-synchro) en bonne Fée de Peau d’Ane. L’exposition tout entière peut d’ailleurs être lue en filigrane comme un hommage à Jacques Demy, entre documents de travail des sœurs Dorléac (succédant au pressenti et improbable duo Bardot/Hepburn) avec le chorégraphe Norman Maen pour Les Demoiselles de Rochefort et robe d’or de Peau d’Ane surgissant de la pénombre ambiante, presque unique objet « en vrai » dans ce beau tombeau d’un univers où trois pas de danse sur une toile blanche font oublier les duretés du siècle. En attendant, en décembre au Centre National du costume de scène à Moulin, l'exposition Comédies musicales, les costumes font leur show
François Lafon

Philharmonie de Paris, du 19 octobre au 27 janvier. Collège (7 séances), concerts, ciné-concerts, week-end « comédie musicale » (3 et 4 novembre), ateliers, cours de claquettes, visites guidées pendant les vacances scolaires Exposition Les Costumes font leur show. Centre National du costume de scène, Moulin, du 1er décembre au 17 mars
(Photo : La La Land ©SND)

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009