Lundi 1 juin 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Séries télé, musiques décalées :
2 The Knick
jeudi 29 octobre 2015 à 08h23

Dans The Knick les seuls miracles sont ceux réalisés dans la salle d’opérations par le chirurgien John Thackery (dopé à la cocaïne, certes), et montrés avec un détail qui fait froid dans le dos. On est à New York en 1900, mais point de nostalgie : c’est surtout par son réalisme que cette série réalisée par Steven Soderbergh fait mouche. Le racisme, les préjugés de classe, la soumission des femmes, c’est une vraie vivisection de l’Amérique du début du XXème siècle. Pourtant, la série ne tombe pas dans le côté « historique » de tant d’autres sériés d’époque. Le choix de Cliff Martinez, partenaire depuis toujours de Soderbergh, pour la musique est l’avenant : ostinatos électroniques et grouillements de synthétiseur rendent encore plus oppressante l’atmosphère de l’hôpital qui donne son nom à la série. Complètement anachronique, ce minimalisme, à l’opposé du côté emphatique de Max Richter, accentue le côté sec et sans complaisance d’une mise en scène au scalpel.

Pablo Galonce 

The Knick saison 2 diffusé sur OCS

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009