Lundi 1 juin 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Séries télé, musiques décalées :
1 The Leftovers
mercredi 28 octobre 2015 à 11h29

Plus tordue et inquiétante encore que la saison 1, la saison 2 de The Leftovers, diffusée actuellement en France sur OCS. Il se passe encore des choses bizarres, pas toujours expliquées d’ailleurs, dans cette série dont l’une des originalités est précisément de ne pas essayer d’expliquer tout. Ce n’est pas de la science-fiction, mais plutôt une réflexion sur la religion, l’irrationnel et leur place dans notre vie : l’action a lieu dans une ville qui ne s’appelle pas Miracle par hasard. La bande sonore est signée par Max Richter, champion des atmosphères planantes, dont les compositions collent à merveille à ce récit entre le surnaturel et le sentimental. Bizarrement, dans cette nouvelle saison, le générique de la première (avec la musique de Max Richter) a été remplacé par une chanson country en complet décalage avec la tonalité mystique de la série. Mais la touche Richter (qu’on se rappelle ses Quatre saisons d’après Vivaldi - voir ici) est toujours perceptible, y compris dans le choix de morceaux classiques pour illustrer certaines scènes. Exemples : le prélude La Traviata de Verdi (pour un accouchement, dans un flashback environ 20.000 ans avant notre ère), ou le Miserere d’Allegri.

Pablo Galonce

The Leftovers, saison 2, diffusion sur OCS

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009