Vendredi 14 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Bartok digital : si Bela avait su ça !
dimanche 21 février 2010 à 00h28
Si Bela Bartok avait su, il y aurait mis encore plus d'énergie : les tonnes de documents et enregistrements qu'il a recensés pour que la musique traditionnelle - c'est-à-dire non écrite - de son pays ne tombe pas dans l'oubli sont désormais en ligne, sur le site de l'Institut de musicologie de l'Académie des Sciences de Hongrie. A moins d'être musicologue, direz-vous, pas besoin de connaître tout cela pour apprécier le compositeur, ni même pour détecter les traces de folklore hongrois dans Le Château de Barbe-Bleue. Certes, mais à l'heure où tout et n'importe quoi est conservé, archivé, protégé, pérennisé, digitalisé, MP3isé, ce travail acharné de sauvegarde d'un patrimoine en danger méritait bien cela. « A quoi sert d'apprendre, puisque tout est dans les livres ? » se demandait l'ancien cancre Sacha Guitry. A ne pas oublier, par exemple, qu'un Bartok a sué sang et eau sur les chemins des Carpates, et qu'il en a rapporté des trésors.
 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009