Dimanche 26 mai 2019
Concerts & dépendances
Guillaume Coppola, parcours personnel
mardi 23 octobre 2012 à 10h45

Récital du jeune pianiste Guillaume Coppola, à l’Athénée, pour l’ouverture de la saison des Pianissimes. Principe de la série : casser le rituel du concert. Pas d’entracte, cocktail ouvert à tous, lieux inattendus (prochain concert au Couvent des Récollets, Paris Xème), ateliers pédagogiques, collaboration avec diverses associations. Public inaccoutumé en effet – tous âges, tous styles – pour ce programme Debussy-Chopin-Granados donné comme un parcours personnel ponctué de lectures par le journaliste et récitant François Castang. Promotion aussi de l’album Granados récemment sorti (Eloquentia - Soleil de Musikzen). Jeu séduisant de Coppola, et plus dérangeant qu’il n’y paraît : Debussy (cinq Préludes) à la fois cérébral et coloré, Chopin sérieux et aérien (une Polonaise op. 26 n°1, en particulier, débarrassée de l’hystérie habituelle), Granados épuré et nostalgique, avec un très élégant et tout naturel Allegro de concert, pièce pourtant redoutable sous ses airs aimables. Un ton en tout cas, des moyens, et déjà un public conquis : une graine de star, espérons, et pas seulement en mode mineur.

François Lafon