Lundi 3 août 2020
Concerts & dépendances
Vivaldi, côté cour, côté jardin
samedi 2 juillet 2011 à 11h32

Venise – Vivaldi – Versailles : curieux alliage, avec fêtes Louis XIV pour un compositeur dont la renommée est arrivée en France à l’époque de Louis XV. Mais les trois V sont magiques, et le concept fonctionne. Hier, au Château, Galerie de Batailles, Rinaldo Alessandrini et son Concerto Italiano inaugurent le cycle Quatre Saisons (trois autres concerts suivront, avec, entre autres, David Grimal jouant les Quatre Saisons … de Buenos Aires d’Astor Piazzolla). Deux séances, public nombreux. Sonorités dorées, contrastes bien amenés : la musique trop connue se refait une beauté. Quand arrive "L’Automne" (3ème Concerto), le soleil couchant vient réchauffer les musiciens. L’art et la nature : du pur Vivaldi. Sur le Grand Canal, Quatre Saisons encore, mais façon Sons et Lumières. Foule énorme, gradins bondés, ballet de gondoles, jets d’eau colorés, dragon enflammé, ciel embrasé. Il y a même deux Fiat 500 roulant sur l’eau (La Dolce Vita ?). Mais tout cela manque de folie, et la sono sature. On rêve aux gondoles traversant le parc enneigé dans le Molière d’Ariane Mnouchkine. Or pur côté cour, ersatz côté jardin : l’ancien régime n’est pas si loin.

François Lafon

Venise – Vivaldi – Versailles, jusqu’au 17 juillet

 

Concerts & dépendances
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009