Mercredi 23 octobre 2019
Concerts & dépendances
Quart de siècle pour La Simphonie du Marais
dimanche 7 octobre 2012 à 21h48

Si les œuvres, le lieu, les musiciens et l’auditoire s’y prêtent, un concert de 25ème anniversaire peut se dérouler de façon extrêmement conviviale. Ce fut le cas de celui de La Simphonie du Marais, qui pour l’occasion a organisé trois manifestations exceptionnelles. La deuxième était consacrée à des Musiques festives à la cour du Roi Soleil. Au programme deux compositeurs, Lully et Philidor, pour un double parcours - Départ en campagne puis Retour à la cour - effectué à grands renforts de flûtes, hautbois, taille de hautbois, basson, trompettes et percussions. Il ne s’agissait pas de simplement faire défiler ces musiques souvent (mais pas toujours) d’apparat, mais de les situer clairement dans leur contexte : mariage du Roy à Saint-Jean-de-Luz, guerre (brève cacophonie), plaisirs de Versailles, chasse, coucher du Roy, cérémonies funèbres. Hugo Reyne et ses huit complices n’y sont pas allés de main morte, se déplaçant comme des acteurs, se déguisant parfois quelque peu, n’hésitant ni à parler brièvement pour annoncer ou expliquer ni à émettre des sons ou des bruits imitatifs dès qu’il était question de chiens ou de chevaux. Le public, conquis d’avance et tout disposé à obtempérer, était alors invité à en faire autant. Un sommet fut sans doute atteint avec la Mascarade du Roy de la Chine et ses bonnets, gongs et onomatopées. Concert-spectacle réalisé avec un minimum de moyens, mais d’une qualité rare.

Marc Vignal

Samedi 6 octobre. Paris, Eglise des Billettes Photo © Simphonie du Marais