Mardi 6 décembre 2022
Pavane pour un enfant du siècle
Musica Nigella sous le charme des musiques de scène de Fauré
Fauré le dramaturge

Engagé dans le répertoire d’aujourd’hui, de Régis Campo à Aurélien Dumont, comme dans des ouvrages scéniques passés tels Hänsel et Gretel de Humperdinck, Pierrot lunaire de Schoenberg (voir ici) ou L’Enfant et les sortilèges de Ravel, l’Ensemble Musica Nigella et son directeur artistique Takénori Némoto se sont spécialisés dans des albums de musique de chambre française. Après Ravel, Chausson (et ici) et Poulenc (encore ici), Fauré s’avère un choix idéal, tant ses musiques de scène ont du charme doublé d’une vitalité ensorcelante. Celle pour Shylock, adaptation shakespearienne du Marchand de Venise pour l’Odéon en 1889, a déjà ces tonalités transparentes caractéristiques qui accompagnent encore avec succès une suite à l’orchestration enrichie, que l’on connaît au concert. Si ce n’est qu’ici, Takénori Némoto a reconstitué la version originale pour orchestre de chambre à partir du manuscrit déposé à la B.N.F, avec le concours du ténor Cyrille Dubois pour la Chanson et le Madrigal. Orchestrée par son élève Koechlin, la version de chambre pour Pelléas et Mélisande de Maeterlinck montée à Londres en 1898 obtint également un beau succès avec le romantisme de ses couleurs fanées – distinguées par les vents de Musica Nigella, et la soprano Cécille Achille, interprète de la Chanson de Mélisande. D’un raffinement égal, la méconnue partition Le voile du bonheur pour la pièce de Georges Clémenceau créée en 1901 « transcrit fidèlement l’atmosphère impressionniste du texte, dans un esprit proche de l’Introduction et Allegro de Ravel. » (Némoto), tandis que les rythmes agrestes des Masques et bergamasques, commande d’Albert 1er de Monaco en 1918, suggèrent un divertissement mozartien restitué avec une belle élégance par Musica Nigella. L’éblouissante Pavane chorégraphiée par Massine pour les Ballets Russes en 1917 et intégrée ensuite en final de Masques et Bergamasques demeure l’une des partitions les plus célèbres du compositeur avec la Sicilienne de Pelléas : tous deux offrant un écrin à la flûte solo. Quel sera le prochain : Debussy, Caplet, Pierné, Koechin, Roussel, Ibert ou Jolivet ?       
Franck Mallet

Fauré : Pavane, op. 50 ; Shylock, op. 57 (reconstitué par Takénori Némoto) ; Pelléas et Mélisande op. 50 (orchestration Koechlin) ; Le voile du bonheur op. 88 ; Masques et Bergamasques op. 112
Cécile Achille (soprano), Cyril Dubois (ténor)
Musica Nigella
Direction musicale : Takénori Némoto
1 CD Klarthe KLA 142
1 h 02 min

mis en ligne le mardi 4 octobre 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.