Jeudi 4 juin 2020
Jeux d’enfant
Une interprétation ludique d’un des chefs-d’œuvre de Haendel
Rodelinda

Plutôt que de chercher dans Rodelinda la tragédie oubliée de Corneille (Pertharite, roi des Lombards) dont elle s’inspire lointainement, c’est au personnage muet mais clé de Flavio (fils de la reine Rodelinda), rôle-titre (chantant cette fois) d’un précédent ouvrage de Haendel tiré lui aussi de L’Histoire des Lombards de Paul Diacre, que s’est attaché le metteur en scène Jean Bellorini pour ce spectacle phare de la saison 2018-2019 à l’Opéra de Lille. « Mon papa est parti, laissez-moi rêver », lit-on sur écran en guise de prélude. Belle idée, masques et marionnettes, effets de gigantisme ou de miniaturisation, costumes savamment disparates (signés Macha Makeïeff) permettant de varier les perspectives, conférant à cette intrigue dynastique compliquée et qui se termine bien une dimension fantasmatique autorisant clins d’œil et ruptures de style, au risque d’édulcorer l’aspect tragique de l’histoire. Un tragique que l’on retrouve dans la direction tout en angles d’Emmanuelle Haïm, toujours plus virtuose dans la gestion des contrastes que dans la recherche de la continuité, et dans la vaillance du plateau, dont se détache Jeanine de Bique – belle personnalité et timbre opulent, déjà promise à une belle carrière (voir ici) – et le play-boy contre-ténor Jakub Jozef Orlinski, lequel dans un rôle épisodique vole la vedette à son confrère Tim Mead, expressif mais parfois à bout de voix dans le rôle exigeant de Bertarido. 
François Lafon

Rodelinda
Jeanine de Bique (Rodelinda), Tim Mead (Unulfo), Jakub Jozef Orlinski (Unulfo), Avery Amereau (Eduige), Benjamin Hulett (Grimoaldo), Andrea Mastroni (Garibaldo), Aminata Diouaré (Flavio)
Le Concert d'Astrée
Direction musicale : Emmanuelle Haïm
Mise en scène : Jean Bellorini
Réalisation : Olivier Simonnet
2 DVD Erato 0190295420321
2 h 48 min

mis en ligne le samedi 14 décembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.