Lundi 1 juin 2020
Folklore norvégien
Daniel Propper poursuit joliment sa « mission Grieg »
Grieg - Daniel Propper - Mélodies populaires - Danses paysannes

Le premier CD Grieg de Daniel Propper (voir ici) contenait, outre les suites de Peer Gynt, les 25 Mélodies et Danses norvégiennes opus 17. Avec ce second CD, on dispose de ses trois grands recueils pianistiques sur des airs folkloriques. Composées en 1896 et publiées l‘année suivante, les 19 Mélodies populaires norvégiennes opus 66 sont fondées sur des airs dont certains venaient seulement d’être collectés. On a là un cycle des plus intéressants, tant au plan mélodique et rythmique qu’harmonique, avec notamment cinq Berceuses, des Ballades et une avant-dernière pièce (« Pleurez dans mes pensées ») de vastes dimensions, tout à fait apte à être exécutée et entendue séparément. Le magnifique cycle de 17 Danses paysannes norvégiennes (Slatter) opus72 (1902) occupe chez Grieg une place à part. Beaucoup eurent comme modèle des airs exécutés par un artiste populaire (sorte de violoneux) jouant du violon Handanger (doté de cordes supplémentaires résonnant par sympathie sur des notes de l’échelle pentatonique). Reflet de cet instrument, l’opus 72 est fait de pièces assez rudes, souvent dissonantes et à fort parfum modal, faisant parfois penser à Bartok. A l’origine, beaucoup accompagnaient des mariages sous forme processionnelle. Daniel Propper, nous dit-on, entretient avec Grieg - le compositeur et l’homme - des liens étroits. Cette réalisation en porte témoignage.
Marc Vignal

19 Mélodies populaires norvégiennes opus 66. 17 Danses paysannes norvégiennes (Slatter) opus 72.  2 Mélodies élégiaques opus 34
Daniel Propper (piano)
1 CD Forgotten Records fr. 1700
1 h 15 min

mis en ligne le lundi 20 avril 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.