Jeudi 18 août 2022
Festival d’Aix-en-Provence 3
Poppée, rencontres explosives
Le Couronnement de Poppée

Grande oeuvre pour petit théâtre (du Jeu de paume) : Le Couronnement de Poppée de Monteverdi. Comme souvent dans l’histoire du festival, le rusé David a eu raison du musclé Goliath. Aux commandes : le très en vue Leonardo Garcia Alarcon (direction) et le jusqu’ici moins connu Ted Huffman (mise en scène). Sur scène, une troupe « qui en veut », jeunes professionnels confrontés à des personnages plus grands que nature : une façon de « traverser l’épreuve et de (re)naître », sans quitter « les eaux de la Méditerranée, creuset culturel dont le festival est l’héritier » (Pierre Audi). Et tout cela à mains (et à voix) nues : pas de décor, si ce n’est un tube-module menaçant aux mouvement apparemment aléatoires (le doigt du destin ?), costumes savamment improvisés, les acteurs sans cesse en scène prêts à bondir pour rejouer la toujours explosive rencontre du sexe et de l’ambition. Ils n’ont pour se draper que (?) les somptueux tissus sonores que leur offre le chef, dont la Cappella Mediterranea joue plus que jamais son personnage de deus ex machina : l’exact opposé du même Couronnement, plus proche de Racine que de Shakespeare, proposé par Vincent Dumestre et Alain Françon la saison dernière avec l’Académie de l’Opéra de Paris (voir ici). Longue ovation finale pour la troupe autour de Jake Arditti (Néron pas si fou - fils d’Irvine Arditti… du Quatuor Arditti) et Jacquelyn Stucker (Poppée à voir et à entendre), de Paul-Antoine Bénos-Djian (Ottone grandiose en looser régessif), et du formidable ténor Miles Mykannen, castafioresque en double parvenue prête à prendre le pouvoir. Diffusée en direct le 15 juillet sur France Musique, cette merveille n’a apparemment pas été filmée. Pas assez vendeur, Monteverdi ?
François Lafon  

Théâtre du Jeu de paume, 21 juillet (Photo © Ruth Walz/Festival d'Aix-en-Provence)

Le Couronnement de Poppée
Jake Arditti (contre-ténor), Jacquelyn Stucker (soprano), Paul-Antoine Bénos-Djian (contre-ténor), Miles Mykannen (ténor)
Cappella Mediterranea
Direction musicale : Leonardo Garcia Alarcon
Mise en scène : Ted Huffman

mis en ligne le samedi 23 juillet 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.