Mardi 24 novembre 2020
Bassa nova
Miniaturiste de talent, Silas Bassa signe un album de ses compositions
Silas

Argentin de Paris, Silas Bassa a été formé au Conservatoire de Buenos Aires, avant de suivre les classes de maître de son compatriote Bruno Gelber, puis l’enseignement de la pédagogue Monique Deschaussées. Ce troisième album, entièrement dévolu à ses propres compositions, après ceux consacrés à des pièces brèves du répertoire classique, de Bach à Ravel, contemporain – Ligeti, Rudhyar, Nyman, Messiaen, Gorecki, Berio, Glass… ou de lui-même (voir ici et ) –, le montre à l’aise dans l’intégration des styles en vogue aux 20e et 21èmes siècles, tout en privilégiant une ligne mélodique claire (Wonder, Letter to myself) et nerveuse (Katia the runaway) quant elle n’est pas menée par la répétition (Going with the flow) ou des rythmes sud-américains (Amor de madre). Avec Magma, le jeune compositeur montre que son imagination fusionne avec celles de ses aînés, tout en se projetant vers un domaine plus personnel dont Trust, avec la participation de la violoncelliste Maitane Sebastián, serait la projection. Dans l’alternance des mélodies espiègles du Chat et le poisson rouge et du tourbillon qui emporte Rosa Bonheur, Silas Bassa s’affirme une nouvelle fois comme un miniaturiste de grand talent.       
                                           Franck Mallet

Bassa : Wonder ; Going with the flow ; Katia the runaway ; Amor de madre ; The call ; Letter to my myself ; Magma, Trust (*) ; Le Chat et le poisson rouge ; Rosa Bonheur
Silas Bassa (piano), Maitane Sebastián (* violoncelle)
1 CD Klarthe K099 (dist. PIAS)
42 min

mis en ligne le dimanche 1 novembre 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.