Mardi 15 octobre 2019
Vivaldi, sans pitié pour les ténors
Le valeureux Topi Lehtipuu en fait les frais
Airs pour ténor

Parce que les castrats étaient chers et capricieux, Vivaldi, qui était entrepreneur de spectacles autant que compositeur, a largement contribué à l’ascension des ténors. Il a engagé les stars de l’époque, pour lesquels il a écrit des rôles sur mesure, c'est-à-dire extraordinairement virtuoses, mais d’une tessiture assez basse, et dépourvus des grands écarts vocaux qui feront le succès des ténors romantiques. C’est en partie pour cela que la vingtaine d’airs d’opéra réunis dans ce 47ème volume de l’Edition Vivaldi chez Naïve laisse une telle impression de monotonie. C’est la faute aussi à Topi Lehtipuu, dont la malléabilité stylistique, le physique de jeune premier et le timbre clair sont, en scène, les principaux atouts, et qui est à la peine dans ce best of. Il a beau tenter de caractériser les personnages, de jouer les méchants autrement que les amoureux, il reste empêtré dans des vocalises qui tombent souvent dans ses « mauvaises notes ». Diego Fasolis et ses excellents Barocchisti le tiennent pourtant à bout d’archet, et arrivent même, par moments, à retrouver l’atmosphère électrique sans laquelle cette musique n’avoue plus que ses faiblesses.
François Lafon

Extraits de Bajazet, La Verita in cimento, Tito Manlio, L’Incoronazione di Dario, Arsilda regina di Ponto, Artaban ore de’Parti, Diorilla in Tempe, Tigrane, La Costanza trionfante
Topi Lehtipuu (ténor)
I Barocchisti, Chœur de la Radio-Télévision suisse
Direction musicale : Diego Fasolis
1 CD Naïve « Tesori del Piemonte », volume 47 - OP 30504
1 h 05 min

mis en ligne le lundi 6 décembre 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.