Mercredi 29 novembre 2023
Violoncelle d'aujourd'hui
Edgar Moreau magnifique interprète de deux concertos contemporains
Edgar Moreau - Weinberg - Dutilleux - Cello concertos

En 1948, le compositeur russe d’origine polonaise Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) compose un concertino pour violoncelle et orchestre jamais executé de son vivant. Quelques années plus tard, il en donne une version élargie, plus ambitieuse, plus dramatique, et ce concerto en ut mineur opus 43 est créé par Rostropovitch en janvier 1957. Entre-temps est intervenue la mort de Staline, et les artistes ne sont plus confrontés aux prescriptions des autorités (« Ecrire pour le peuple »). Ce n’est pas la première fois que cet imposant concerto de Weinberg est enregistré. Reste que la version d’Edgar Moreau est à marquer d’une pierre blanche, ce dont on s’aperçoit dès les arabesques du début, d’une belle intensité. L’influence de Chostakovitch est parfois manifeste, comme dans le troisième mouvement (Allegro), séparé du quatrième et dernier (nouvel Allegro) par une importante cadence. Egalement créé par Rostropovitch (en 1970), le concerto de Dutilleux (1916-2013) « Tout un monde lointain ... » est sans doute, de tous ceux nés dans une période récente, le plus enregistré, tous instruments solistes confondus. Splendide prestation d’Edgar Moreau pour cet ouvrage « baudelairien » (chacun de ses cinq mouvements porte en épigraphe une citation du poète). On admire les sonorités du soliste et aussi celles de l’orchestre, quand il le faut assez rude. Deux œuvres majeures, au mieux servies.
Marc Vignal

Mieczyslaw Weinberg : Concerto pour violoncelle opus 43 - Henri Dutilleux : Concerto pour violoncelle « Tout un monde lointain ... »
Edgar Moreau (violoncelle)
Orchestre symphonique de la Radio de Cologne (WDR)
Direction musicale : Andris Poga
1 CD Erato 50541997489334 (Warner Classic)
1 h 01 min

mis en ligne le jeudi 16 novembre 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.