Dimanche 23 juin 2024
Vent de l'Histoire
Première édition d’un concert aux résonances épiques
Dvorak, Beethoven, Strauss

Le 9 septembre 1972, trois jours après la tristement célèbre prise d’otages aux Jeux olympiques de Munich, l’Orchestre Philharmonique de Munich est en tournée à Londres, dans le cadre traditionnellement informel des Proms. Au pupitre, son directeur Rudolf Kempe, au programme, Les Créatures de Prométhée de Beethoven, Mort et transfiguration de Richard Strauss et la 8ème Symphonie de Dvorak. Le public est bruyant, la prise de son (BBC) doit composer avec l’acoustique difficile de l’immense Royal Albert Hall. C’est donc un moment unique que constitue cette première édition, tout autant qu’un témoignage de l’art de ce chef de premier plan, célèbre, entre autres, pour son intégrale de la musique symphonique de Strauss avec la Staatskapelle de Dresde (EMI). Sans céder à la tentation d’expliquer par les événements contemporains la furia furtwänglerienne qui anime l’ouverture de Beethoven (Kempe était un chef « à l’ancienne », plus soucieux d’esprit que d’ « historiquement informé » avant la lettre), on sent que le vent de l’Histoire souffle sur l’orchestre. Même impression avec la mieux que jamais nommée Mort et transfiguration, plus emportée en public qu’en studio, mais témoignant d’un même souci de clarifier l’orchestration touffue de l’œuvre. Idem pour la 8ème de Dvorak, plus germanique que bohème, où l’on ne cherchera pas la nostalgie privilégiée par les chefs tchèques (Rafael Kubelik, Vaclav Talich, Karel Ancerl). Un beau travail de restauration, accompagné par un texte de pochette exemplaire dû au toujours passionné Rémy Louis. 
François Lafon

Ludwig Van Beethoven : Les Créatures de Prométhée - Richard Strauss : Mort et transfiguration - Antonin Dvorak : Symphonie n° 8
Orchestre Philharmonique de Munich
Direction musicale : Rudolf Kempe
1 CD ICA Classics (distribué par Outhere)
1 h 02 min

mis en ligne le mercredi 17 mai 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.