Mercredi 20 mars 2019
Utopies et angoisses
Les Modigliani voyagent entre Danube et Mississipi
Quatuor Modigliani, Dvorak - Dohnanyi - Bartok

Ces trois quatuors ne sont plus tout à fait des œuvres romantiques et ne franchissent pas encore les lignes des répertoires du XXème. Ambigus de nature, ils tracent un lien entre les frontières qui séparent le Danube du Mississipi, car tous, celui de Dvorak (n°12, « Américain », écrit en quelques jours en 1893), de Dohnanyi (n°2, 1906), et de Bartók (n°3, composé entre 1915 et 1917) ont été écrits par des Européens aux États-Unis. Dvorak et Dohnanyi y s’y montrent séduits par les espaces et le sentiment, très romantique pour le coup, d’innocence et de virginité du grand continent. Le quatuor de Bartók est la face sombre de ce programme, celui d’un homme que la Grande Guerre fait méditer sur la noirceur de son temps et du futur tel qu’il le ressent. Les Modigliani excellent dans les quatuors de ce trios d’auteurs, les uns éclairant les autres dans des veines différentes – les Américains parlent de croisements féconds, cross-fertilisation. La lumière vient ici d’un remarquable Quatuor Américain interprété avec une clarté, une verve, un équilibre des voix que l’on retrouve dans les deux autres ; une forme de décontraction qui fait mouche, et s’empare avec autant de générosité des utopies des uns et des angoisses des autres.
Albéric Lagier 

Dvorak : quatuor n°12 Américain - Bartok : quatuor n°3 - Dohnanyi : quatuor n°2
Quatuor Modigliani
1 CD Mirare MIR 269
1 h 20 min

mis en ligne le dimanche 25 octobre 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.