Lundi 17 décembre 2018
Une Passion qui tient en haleine
Superbe interprétation de Scarlatti par Leonardo Garcia Alarcon
Passio Secundum Johannem

On sait depuis toujours que la Passion selon saint Jean d’Alessandro Scarlatti, le père de Domenico, est un chef-d’œuvre de jeunesse. Selon la tradition, elle aurait été composée à Rome vers 1680. Des travaux récents permettent de la situer un peu plus tard. Elle nous est parvenue grâce à deux manuscrits napolitains, dont l’un serait un autographe rédigé autour de 1685. L’œuvre s’inscrit dans la descendance de Carissimi, grand maître de l’oratorio. Elle n’a pas l’éclat vocal associé à la musique napolitaine du XVIIIème, mais privilégie l’expressivité, la mise en valeur du texte jusque dans ses moindres détails. Ce texte est en latin, et suit à la lettre l’Evangile de Jean, avec comme personnages un Evangéliste (Testo), en style déclamatoire et soutenu par la seule basse continue, et pour le drame cinq protagonistes, sans oublier la Foule (Turba). On a là un des rares spécimens de Passion catholique, et l’action se concentre sur l’épisode le plus sombre de la Passion, la crucifixion. Les solistes vocaux et le chœur alternent rapidement, en perpétuel arioso. Les interventions du chœur (la Foule) sont toujours brèves, sans développements fugués. Austérité et dramatisme vont de pair, l’auditeur est constamment tenu en haleine. La Passion proprement dite dure environ vingt-cinq minutes, mais pour cet enregistrement, Leonardo Garcia Alarcón a inséré dans son déroulement, chantés par le chœur, sept splendides Répons de la Semaine Sainte du même Alessandro Scarlatti. Le résultat est des plus convaincants, cette réalisation est vraiment magnifique.
Marc Vignal

Passio Secundum Johannem
Giuseppina Bridelli, mezzo-soprano (Testo), Sabio Vitale, basse (Christus), Caroline Weynants, soprano (Ancilla), Guillaume Houcke, contre-ténor (Pilatus), Pierre Derhet, ténor (Petrus), Maxime Melnik, ténor (Judaeus)
Orchestre Millenium, Chœur de chambre de Namur
Direction musicale : Leonardo Garcia Alarcón (clavecin)
1 CD Ricercar RIC 378
1 h

mis en ligne le lundi 19 juin 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.