Mardi 15 octobre 2019
Un opéra sous influences
Chédrine, compositeur russe et fier de l'être
Le Voyageur ensorcelé - Quatre fragments du ballet Le Petit Cheval bossu - Concerto pour orchestre n° 1

« Ecris-moi quelque chose dans le style russe, avec des chœurs, des voix profondes, des cantiques anciens. » Telle est la commande que Lorin Maazel passe en 2002, à Rodion Chédrine pour le Philharmonique de New York. Et le compositeur (né en 1932 à Moscou) s’y plie avec un zèle exemplaire. Pour le Voyageur ensorcelé, « opéra pour la salle de concerts », il choisit d’abord une histoire aux effluves mystiques signée Nikolaï Leskov, l'auteur qui a inspiré à Chostakovitch Lady Macbeth de Mtsensk. Puis il met en musique son propre livret avec un regard en forme de rétroviseur sur la tradition. Difficile en effet de faire plus « russe » que cette œuvre où se télescopent les influences les plus diverses : un zeste du Stravinsky de la Symphonie des psaumes, un clin d’œil au Borodine du Prince Igor, un air de famille avec le Moussorgski de Boris Godounov, une ombre du Chostakovitch de la Quatorzième symphonie. La touche personnelle se trouve précisément dans l’habilité de Chédrine à faire non pas un pastiche mais un ensemble cohérent, à défaut d’être vraiment passionnant ou original. Les deux autres œuvres au programme s’inscrivent dans la même filiation russe, surtout les fragments du ballet le Petit cheval bossu (1955) qui font penser à Prokofiev. Tout cela convient parfaitement à Valery Gergiev et l’Orchestre du Mariinski qui se trouvent ici dans leur élément.
Pablo Galonce

Le Voyageur ensorcelé - Quatre fragments de Le Petit Cheval bossu - Concerto pour orchestre n° 1
Sergeï Alekashin (Flyagin), Kristina Kapustinskaya (Grusha), Evgeny Akimov (Vieil Homme de la Forêt)
Orchestre et Choeurs du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg
Direction musicale : Valery Gergiev
2 SACD Mariinsky MAR0504
1 h 51 min

mis en ligne le mercredi 21 avril 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.