Vendredi 21 juin 2024
Un jeu de basse très singulier
Entrons dans la danse avec les Suites de Marchand
Marchand Suites

Joseph Marchand (1673-1747), à ne pas confondre avec le claveciniste et organiste Louis Marchand, est à partir de 1695 compositeur et basse de violon à la Chapelle royale et aux Petits Violons, puis de 1696 à 1736 à la Grande Bande. Il participe de 1717 à 1730 avec son père à la Musique de Chambre, et prend part jusqu’en 1744 avec son fils à de nombreux concerts de la Cour, en particulier dans les appartements de Louis XV. Le Mercure de France juge en 1730 son jeu de basse « très singulier ». En 1707 sont publiées ses « Suites de pièces pour le violon et la basse qui ont été exécutées plusieurs fois devant Sa Majesté Louis XIV. » Ces « Suites de pièces », découvertes par Martyna Pastuszka à la Bibliothèque nationale de France, sont au nombre de sept, chacune dans une tonalité qui lui est propre. Elles se succèdent ici, selon la terminologie anglaise et dans l’ordre alphabétique, de « suite in A » (en la) à « suite in G » (en sol). En tout, cinquante-deux pièces, dont cinq fois sur sept la première est appelée « sonate » (trois fois suivie d’une fugue). On a affaire à des suites de danses, très à la française, et l’ensemble se termine par la pièce la plus vaste, une chaconne. Au violon, à la basse de viole et au clavecin (ou positif d’orgue) se joint dans la suite n°3 « in C » (en do) un luth baroque. Une intéressante découverte, bien sûr à ne pas écouter d’un trait.
Marc Vignal

Joseph Marchand : Suites de pièces pour le violon et la basse
{oh !} trio : Martyna Pastuszka (violon), Krzysztof Firlus  (viole de gambe), Anna Firlus (clavecin et orgue)
3 CD Aparté AP301
2 h 37 min

mis en ligne le mardi 9 mai 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.