Mardi 23 avril 2019
Un grand Bach d'avant Bach
Un enregistrement enthousiasmant d'un ancêtre de la dynastie Bach
Johann Christoph Bach - Lamentos, Dialogue et Cantate

Cousin germain du père de Johann Sebastian, Johann Christoph Bach (1642-1703) est considéré comme le membre le plus important de la dynastie Bach antérieur à l’auteur de la Messe en si. Il s’établit à Eisenach, lieu de naissance de son illustre neveu, qui dans son enfance peut l’entendre comme organiste. Ce superbe CD est-il le premier à lui être entièrement consacré ? Il s’ouvre sur un ouvrage tout ce qu’il y a de profane. Meine Freundin, du bist schön (Ma bien-aimée, tu es belle) est une sorte de cantate en six numéros sur des textes du Cantique des Cantiques et de l’Ecclésiaste, sans  doute composée par Johann Christoph pour son propre mariage (1679). Sont célébrées des valeurs bien terrestres. Dans le n°2, une chaconne avec 66 variations, les mariés se contemplent avec ravissement, et manger et boire réconforte. Chanteurs et instrumentistes interprètent tout cela avec une ardeur communicative. On entend aussi deux pièces pour clavecin : des variations sur un thème alors célèbre de Daniel Eberlin (1647-1714) pour « Camille l’endormi » et un Prélude et Fugue qui aurait été destiné à l’orgue. On reste sur les hauteurs avec trois Lamentos (ou Déplorations). Ach, dass ich Wasser’s genug hätte (Ah, si j’avais suffisamment d’eau) est pour contre-ténor, violon, 3 violes de gambe et basse continue, et dans Wo bist du denn, o Gott (Où donc es-tu, Dieu), une voix de basse dialogue souvent  avec un violon solo. Le CD se termine et culmine avec Herr, wende dich (Seigneur, tourne-toi), où entrent en jeu tous les protagonistes, avec pour conclure un choral chanté avec enthousiasme par la communauté de fidèles. Enthousiasme partagé.
Marc Vignal

Johann Christoph Bach : Cantate « Meine Freundin, du bist schön » ; Variations sur l’air d’Eberlin « pro dormente Camillo » ; Prélude et Fugue ; Trois Lamentos
Juliette Perret (soprano), Paulin Bündgen (haute-contre), Geoffroy Buffière (basse), Jean-Marc Aymes (clavecin et orgue)
Akademia
Direction musicale : Françoise Lasserre
1 CD Eloquentia EL 185
1 h 08 min

mis en ligne le lundi 17 décembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.