Dimanche 18 août 2019
Symphonies écossaises
Thomas Wilson dans la lignée de Berg et Bartok
Thomas Wilson - Symphonies n°3 & 4

Né aux Etats-Unis de parents britanniques qui retournèrent peu après en Ecosse, Thomas Wilson (1927-2001) étudia et  enseigna à l’Université de Glasgow, devenant en 1982 professeur émérite. Issue notamment de Berg et de Bartok, sa musique possède une dimension écossaise, mais il lui dénie tout caractère ethnique. Auteur de symphonies, de concertos et de quatuor à cordes, il cultiva le « symphonique » : l’ampleur, l’élan. Sa carrière, nous dit-on, est jalonnée de symphonies, mais on ne  précise par leur nombre. Après Vaughan Williams et Bax, la Grande Bretagne cultiva beaucoup le genre au XXème siècle : Thomas Wilson se situe dans la lignée des Rubbra, Alwyn et autres Malcolm Arnold. La Troisième Symphonie (1977) est en cinq sections qui se succèdent sans interruption en faisant alterner épisodes lents et rapides, la confusion et la clarté, la complication et la simplicité, jusqu’à un sentiment de renaissance. Egalement d’un seul bloc et d’une durée d’un peu moins d’une demi-heure, la Quatrième (1982) célèbre le cinq-centième anniversaire de la promotion de la ville de Paisley au rang de baronnie. D’où sa dénomination de « Passieth Tapestry », Passieth étant le nom de la ville au Moyen-Age. L’œuvre - après le carillon initial - évoque l’abbaye de Paisley ainsi que diverses périodes historiques parmi lesquelles la Réforme (libre citation d’un psaume), sans oublier l’hommage dû aux Stuart. En 1990, Glasgow était Ville européenne de la Culture. D’où la pièce intitulée Carillon, commande de l’Orchestre National et Royal d’Ecosse et de son chef Bryden Thomson pour l’inauguration en octobre d’une nouvelle salle de concerts. Tout cela n’a rien de révolutionnaire, mais se révèle très solide et témoigne d’un beau maniement de l’orchestre.
Marc Vignal
 

Thomas Wilson : Symphonies n°3 et n°4 « Passieth Tapestry » ; Carillon
Orchestre National et Royal d’Ecosse
Direction musicale : Rory Macdonald
1 CD Linn CKD 616
1 h 14 min

mis en ligne le mercredi 22 mai 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.