Lundi 27 mai 2019
Stradella et la prostituée
Nouveau volume du Stradella Project par l'Ensemble Mare Nostrum
Alessandro Stradella - Santa Pelagia

L’histoire de Pélagie d’Antioche est celle d’une danseuse et prostituée du Vème siècle dont la beauté inspire à Nonnus, évêque d’Edesse, les paroles d’un enseignement moral dispensé au clergé. Touchée par ces paroles, Pélagie se convertit et se rend à Jérusalem pour terminer sa vie en ermite dans une  prison exiguë du Mont des Oliviers. En Italie au XVIème siècle, le nom de sainte Pélagie est mêlé à des mouvements tombant sous le coup de l’Inquisition, ce qui n’empêchera pas la composition d’au moins deux oratorios sur Pélagie la Pénitente. Santa Pelagia d’Alessandro Stradella (1639-1682) se situe avant 1677, date de la fuite du compositeur de Rome (on connaît son existence aventureuse et son assassinat à Gênes par un tueur à gages). L’œuvre est faite de plus de cinquante brefs morceaux d’une durée d’un peu plus ou d’un peu moins d’une minute : alternance de récitatifs et d’airs, avec seulement un duo et un quatuor. On craint la monotonie, mais elle ne se manifeste en rien. La variété est au rendez-vous. En un laps de temps très court, chaque morceau s’impose par son intensité expressive et dramatique. Il y a quatre personnages : Pélagie (la moitié environ des airs), l’évêque Nonnus, le Monde (le Mal) et la Religion (le Bien), et l’on voit Pélagie trouver progressivement le droit chemin, passer du luxe et des plaisirs à la Vérité. L’œuvre n’est connue que par un manuscrit anonyme conservé à Modène, et le texte de présentation nous explique pourquoi cette version de Santa Pelagia, contrairement à celle existant déjà, ne fait appel au plan instrumental qu’à la basse continue, au demeurant bien fournie : violes, violoncelle, contrebasse, archiluth, théorbe, harpe, clavecin et orgue. Une belle réussite.
Marc Vignal

Santa Pelagia
Roberta Marnell (soprano - Pelagia), Raffaele Pe (contralto - Religione), Luca Carvoni (ténor - Nonno), Sergio Foresti (baryton - Mondo)
Ensemble Mare Nostrum
Direction musicale : Andrea de Carlo
1 CD Arcana A 431
51 min

mis en ligne le samedi 24 juin 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.