Dimanche 26 mai 2019
Sereine plénitude
Murray Perahia revient chez Bach avec un classicisme hors modes
The French Suites

Il n’y a pas d’âge pour pour déménager : après plus de quarante ans d’enregistrements chez CBS/Sony, Murray Perahia est désormais une étoile de plus de la galaxie jaune Deutsche Grammophon. Pour son premier disque chez sa nouvelle maison de disques, il arrive avec ces Suites françaises de Bach, souvent jouées en récital. Le pianiste, qui à force de polir ses interprétations peut parfois donner l’impression de pas être là, offre ici, à bientôt 70 ans, la meilleure version de lui même. La beauté seule du son (capté par les micros avec une exemplaire fidélité) vaut le détour, mais si on peut s’extasier devant la qualité unique de ce legato, il y a bien plus que ça. Sans jamais forcer le trait ni céder aux caprices, son interprétation coule avec un naturel et un bonheur qui rendent superflues les questions de style ou d’instrument. Même dans sa manière d’ajouter des ornements, Perahia fait toujours le choix le plus évident : il les intègre naturellement dans la ligne sans briser l’élan, sans jamais trop articuler, laissant au contraire couler le flot de musique. Le sérénité, l’équilibre que l’on dirait miraculeux de certaines pages, donnent à ces Suites Françaises l’aura d’un classicisme indémodable.
Pablo Galonce

Suites Françaises BWV 812-817
Murray Perahia (piano)
2 CD Deutsche Grammophon 479 6565
1 h 31 min

mis en ligne le mercredi 21 décembre 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.