Dimanche 24 septembre 2023
Sept Paroles et une flûte
Sept sonates d’église inédites d’Alessandro Scarlatti en résonance avec un épisode de la Passion
Les 7 dernières sonates

Hugo Reyne a acquis il y a longtemps le facsimilé d’un manuscrit musical napolitain de quelque 250 pages intitulé Concerti a due violini, violetta e basso di diversi autori. Conservé à Naples, ce recueil contient vingt-quatre oeuvres dont sept - disséminées dans le manuscrit - d’Alessandro Scarlatti. Ces oeuvres sont intitulées « Sonata » et non « Concerto », et celles de Scarlatti sont pour trois dessus (flûte et deux violons) et basse. La flûte y est mise en valeur, mais peut aussi passer au second plan ou être traitée sur un pied d’égalité avec les deux violons. Il s’agit de sonates d’église, en quatre ou cinq mouvements, et toutes contiennent une fugue et de superbes mouvements lents. Sur le manuscrit est indiquée en plusieurs endroits la date de 1723, celle de la mort d’Alessandro Scarlatti. Les sept sonates en question sont donc ses dernières, et l’idée est venue à Hugo Reyne de les mettre en parallèle avec les Sept Paroles du Christ en Croix, et de réciter dans cet enregistrement avant chaque sonate « sa » Parole.  Il va plus loin, et fait correspondre à chaque mouvement (il y en a trente et un) un épisode de la Passion. Dans le Moderato initial de la sonate III en mi mineur (Femme, voici ton fils), la flûte dialogue avec les deux violons : c’est Jésus qui parle avec Marie sa mère et Jean son disciple. La sonate V (J’ai soif) est en la majeur, tonalité avec trois dièses  (trois doubles croix) pouvant avoir à la flûte l’acidité du vinaigre. Dans l’Allegro final de sonate VII en sol mineur (Je remets mon esprit entre tes main), la terre se met à trembler. Etc. On peut adhérer, ou considérer que tout cela est tiré par les cheveux ou même contredit par la musique, et se dire que décidément Alessandro Scarlatti ne rejoint pas Schütz, Haydn, Gounod et autres Théodore Dubois. Mais il reste que sa musique est fort belle.
 
                                                                                                                                                         Marc Vignal

Alessandro Scarlatti : Sonates d'églises inédites
Hugo Reyne (flûte)
Les Musiciens du Soleil
1 CD Hugo Vox 003
57 min.

mis en ligne le jeudi 24 août 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.