Samedi 17 novembre 2018
Saxo sensuel
Transposition convaincante de Ravel au saxo par le Quatuor Morphing
Quatuor Morphing – Ravel – Mendelssohn

« J’ai voulu créer un instrument qui, par le caractère de sa voix, pût se rapprocher des instruments à cordes, mais qui possédât plus de force et d’intensité que ces derniers, » écrit Adolphe Sax dans son brevet d’invention du saxophone. Forts de cet encouragement anticipé, les quatre saxophonistes du Quatuor Morphing se sont ainsi lancés dans des transpositions de Ravel et de Mendelssohn, tels des funambules en recherche de l‘équilibre idéal. Et ils ont eu raison : les couleurs, la sensualité et la fougue du quatuor écrit par Ravel à 27 ans, prennent, au saxophone, une tout autre dimension, et relèguent même parfois les versions traditionnelles au rang d’interprétations vieillottes. La complicité entre les quatre instrumentistes souligne les rythmes ainsi que les contrastes, et génère un remarquable élan de jeunesse. Sans déparer le programme, les Quatre pièces pour quatuor à cordes de Mendelssohn sont un peu moins convaincantes, non qu’elles manquent de la fluidité nécessaire, mais elles ne sont pas suffisamment voluptueuses pour que le saxophone accroisse leur éclat.
Gérard Pangon

Ravel : Quatuor à cordes op. 35 (arrangement : Vincent David et Morphing) – Mendelssohn : Quatre pièces pour quatuor à cordes Op. 81 (arrangement : Morphing)
Quatuor Morphing
1 CD Klarthe K045
49 min

mis en ligne le lundi 10 septembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.