Mardi 19 mars 2019
Quand la réalité rejoint l’idéal
Amour courtois et culte marial par Anonymous 4
Marie et Marion

Par trente années d’une carrière exemplaire, les Anonymous IV sont devenues une référence en matière d’interprétation des œuvres vocales de l’époque médiévale. Dans ce CD, le quatuor féminin revient à un registre fréquenté il y a vingt ans dans Love ‘s Illusions, celui des motets issus du Codex de Montpellier (XIIIème siècle). Le propos est d’illustrer les liens étroits entre amour courtois (symbolisé par Marion) et le culte marial. Ces deux veines sont elles-mêmes pleines d’ambiguïtés. L’amour courtois se dit prude mais non platonique, et le culte marial sait évoquer le désir charnel mieux que tout autre éloge de la fin amours. Dans les deux cas, l’enchevêtrement des sentiments galants et de pulsions qui le sont moins trouve dans la polyphonie un mode d’expression naturel. Un des motets illustre la complexité du genre, un superbe motet à quatre voix (Plus bele que flor), où la bien-aimée lointaine s’avère être la Vierge elle-même. Marie, Marion, Marie ou Marion, les frontières sont abolies, unités que nos chapelles d’aujourd’hui ignorent. Les Anonymous IV font œuvre d’érudition, jusque dans la façon de prononcer le français et le latin de l’époque. Mais c’est là tout leur talent : le résultat est d’une fraîcheur et d’une grâce remarquables pour nous rappeler ces temps heureux (pour une élite en tout cas) où la réalité rejoignait l’idéal.
Albéric Lagier

Motets et chansons extraits du Codex de Montpellier
Anonymous 4
1 CD Harmonia Mundi HMU 807524
56 min

mis en ligne le mercredi 16 juillet 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.