Samedi 24 février 2024
Puissance et recueillement
L'Ensemble Aedes magnifique dans Poulenc
Poulenc – Stabat Mater – Litanies à la Vierge noire

En 1936, bouleversé par la mort tragique d’un de ses amis dans un accident de voiture, Francis Poulenc ressent profondément la fragilité de l’existence humaine et « la vie spirituelle l’attire à nouveau », dit-il au critique Claude Rostand. Peu après, il se rend à Rocamadour où il découvre la Vierge noire, objet de pèlerinage depuis le douzième siècle. « Rocamadour acheva de me ramener à la foi de mon enfance », dit-il encore. Habité alors par « la foi d’un curé de campagne », il compose en une semaine les Litanies à la Vierge noire, sa première œuvre chorale, une psalmodie, pleine de contrastes, qui traduit son angoisse face à la mort. A côté de passages qui font songer à de la musique Renaissance, on trouve les audaces harmoniques chères à Poulenc, y compris les dissonances. Le chœur passe de la douceur et la transparence à l’impétuosité, et l’accompagnement à l’orgue seul renforce les élans de cette invocation. Entre les Litanies et le Stabat Mater, figure une chanson de Clément Janequin, déclaration d’amour que Mathieu Romano imagine à juste titre qu’elle peut s’adresser à la Vierge. Composé treize ans après les Litanies, le Stabat Mater procède du même esprit, mais l’essentiel est de trouver un équilibre entre l’orchestre et le chœur. Mathieu Romano y réussit parfaitement, avec des tutti puissants et des passages a cappella magnifiques de recueillement où le chœur invite à la plénitude.
Gérard Pangon

Poulenc : Litanies à la Vierge noire FP82 ; Stabat Mater FP148 – Janequin : O doulx regard, ô parler gracieux
Marianne Croux (soprano), Louis-Noël Bestion de Camboulas (orgue)
Ensemble Aedes, Les Siècles
Direction musicale : Mathieu Romano
1 CD Aparté AP323
45 min

mis en ligne le mercredi 6 décembre 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.