Lundi 14 octobre 2019
Pianomania, une fastidieuse leçon de son (DVD)
Un documentaire réservé aux fans de piano
Pianomania, ou la recherche du son parfait

Couvert de lauriers internationaux (Locarno, San Francisco, prix Lola du meilleur son), Pianomania est sorti ici en salle au début de cette année, et n’a eu aucun succès. Pas étonnant : ce documentaire « sur l’amour, la perfection et une note de folie » (disait l’affiche) s’adresse davantage aux élèves des conservatoires qu’au public du samedi soir. Les auteurs, Robert Cibis et Lilian Franck, ont préféré l’approche sensible à la pédagogie lourde. On voit l’accordeur viennois Stefan Knüpfer (attaché à la maison Steinway, commanditaire du film)  travailler avec Lang Lang et Alfred Brendel, mais surtout avec Pierre-Laurent Aimard, lequel s’apprête à enregistrer L’Art de la fugue de Bach et demande un piano capable d’évoquer le clavecin, le clavicorde et bien d’autres choses encore. C’est instructif, publicitaire (peut on jouer sur autre chose que Steinway?), mais même pour un initié, très long et assez fastidieux. L’amour y est, la perfection aussi. Manque la note de folie, que l’on trouve davantage dans les trois quarts d’heure de bonus, morceaux d’interviews et scènes coupées au montage accompagnant la version DVD. On y voit, entre autres, un neurologue commenter le scanner du cerveau d’un musicien en action devant Aimard fasciné et vaguement inquiet, et Knüpfer s’inquiéter du sort réservé à un Steinway qu’il vient de régler par Tzimon Barto, le Schwarzenegger du clavier.
François Lafon 

Pianomania, ou la recherche du son parfait
Réalisation : Robert Cibis, Lilian Franck
1 DVD jour2fête
2 h 17 min

mis en ligne le dimanche 5 juin 2011

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.