Mardi 16 août 2022
Piano tout en finesse
Un Concertino de Reichel qui soutient la comparaison avec Mozart
Mozart & Reichel

Les concertos pour piano de Mozart n°23 en la majeur, transparent et chambriste, et n°24 en ut mineur, puissant et dramatique, sont aussi différents que possible mais de la même année 1786, contemporains des Noces de Figaro. De même stature, ils ne donnent pas l’impression, comme on le suggère ici, d’avoir été écrits à plusieurs années d’intervalle. Ils sont souvent enregistrés ensemble, avec ou sans complément de programme. Chercher ce complément ailleurs que chez Mozart est très délicat, et le choix pour ce CD se révèle réussi. Il s’agit du Concertino pour piano et orchestre du compositeur genevois Bernard Reichel (1901-1992). Organiste, il a enseigné au Conservatoire de Genève et à l’Institut Jacques-Dalcroze, composé beaucoup d’œuvres religieuses, sans se limiter à cette catégorie, et flirté dans un premier temps avec le dodécaphonisme. Son Concertino pour piano (1949) s’inscrit dans la descendance des concertos de Ravel et par là de ceux de Mozart. On y décèle, nous dit-on, un désir commun de clarté, de concision et de sobriété expressive, un souci d’équilibre entre soliste et orchestre. Le premier mouvement (Moderato, sans lenteur) contient une section centrale à allure de récitatif dominée par les instruments à vent. On retrouve ces derniers au début du Lento central, et l’Allegro final, exubérant, fait parfois penser à Bohuslav Martinu. Cette œuvre finement travaillée a tout à fait sa place entre ces deux concertos de Mozart (ce n’aurait pas été le cas entre n’importe lesquels).
Marc Vignal

Wolfgang Amadeus Mozart : Concertos pour piano n°23 KV 488 et n°24 KV 491 – Bernard  Reichel : Concertino pour piano et  orchestre
Christian Chamorel (piano)
Orchestre Nexus
Direction musicale : Guillaume Berney
1 CD Calliope CAL22100
1 h 16 min

mis en ligne le mardi 28 juin 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.