Samedi 14 décembre 2019
Passion et contemplation
Richard Egarr, tout feu tout flamme pour Sweelinck
Sweelinck : Fantasias, Toccatas & Variations

Dans la ville même où quelques années plus tard Spinoza dessinera « le plan infini de Celui qui est toutes Ses étoiles », Jan Pieterszoon Sweelinck a fait, lui, du clavier (orgue ou clavecin) le moyen idéal pour traduire en sons une autre sorte d’infinitude. Le compositeur d’Amsterdam, comme les pièces de ce programme le prouvent, avait le goût de la polyphonie la plus subtile et de l’ornementation la plus débordante. Richard Egarr rappelle, dans son texte de présentation, que le compositeur (resté catholique dans la calviniste Hollande) était un improvisateur hors pair et que sa musique pour clavier n’avait pas une destination liturgique mais profane. Sur un instrument qu’on dirait mis à feu, le claveciniste pare la musique de Sweelinck de tons exaltés et flamboyants : rien d’abstrait ou de pudique dans cette interprétation virevoltante, parfois d’une virtuosité vertigineuse, où un torrent d’émotions se déverse pour donner à ces pièces complexes une brûlante expressivité. Entre moments de pure contemplation et des rafales de passion, ce disque majestueux est un hommage à une figure qui devient très humaine.
Pablo Galonce

Sweelinck : Praeludium Toccata - Phantasia à 4 - Paduana Lachrimae - Toccata Primi Toni - Fantasia Crommatica A4 - Toccata - Esce Mars - Toccata 2di Toni – Fantasia - Mein junges Leben hat ein Endt - Ut re mi fa sol la à 4 voci
Richard Egarr (clavecin)
1 CD Linn CKD 589
1 h 16 min

mis en ligne le lundi 18 novembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.