Lundi 20 mai 2024
On ne badine pas avec la mort
Un admirable requiem de Victoria par La Grande Chapelle
Tomás Luis de Victoria – Officium defunctorum

En 1603, Tomas Luis de Victoria vit dans le couvent madrilène où s’est retirée Marie d’Autriche depuis presque vingt ans. Il est à la fois aumônier, organiste, maître de chapelle et bénéficie de sa protection. Lorsqu’elle décède, c’est évidemment lui qui se charge d’écrire un Requiem, d’autant plus important que la défunte est de sang royal, fille de Charles Quint, mère d’une reine de France, d’une reine d’Espagne et d’un empereur Habsbourg. Qui plus est, c’est à ce moment-là que les fidèles implorent Dieu pour le salut de l’âme du trépassé, démarche essentielle dans l’Espagne de la Contre-Réforme. La cérémonie est un événement, les récits de l’époque la décrivent de manière précise, et c’est à partir de ces comptes rendus qu’Albert Recasens a construit le présent enregistrement. Il comporte les matines et les laudes, majoritairement en plain chant, correspondant à une célébration intime qui a eu lieu avant les funérailles publiques et solennelles, la Missa pro defunctis proprement dite. Interprété pour la première fois dans son intégralité, ce service funèbre, qui alterne plain chant (Schola Antiqua) et polyphonies (La Grande Chapelle), transporte l’auditeur dans un autre monde, hors du temps, avec une ferveur prenante, une densité sans lourdeur (extraordinaires balancements du Dies iræ). La version de Philippe Herreweghe (voir ici), à laquelle on peut comparer celle-ci tire l’œuvre vers la lumière ; Albert Recasens a une approche peut-être un peu plus méditative, où la splendeur s’associe à la douleur. Accompagné d’un livret particulièrement remarquable, cet enregistrement reflète les interrogations religieuses sur la foi, le péché et le salut qui marquèrent le XVIème siècle.
Gérard Pangon

Tomás Luis de Victoria – Officium defunctorum - Vigiliae defunctorum
La Grande Chapelle, Schola Antiqua
Direction musicale : Albert Recasens , Juan Carlos Asensio
2 CD Lauda LAU 020
1 h 43 min

mis en ligne le lundi 25 janvier 2021

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.