Dimanche 2 octobre 2022
Neutralité
Mahler, Schönberg, transcriptions sans passions
Béatrice Berrut - Jugendstil

La pianiste suisse Béatrice Berrut, férue de Jugendstil et de musique post-romantique viennoise, s’est posé la question de savoir quoi faire alors que les compositeurs de cette relevance comme Mahler ou Schönberg ont délaissé le piano pour l’orchestre, enfin pas tout à fait en ce qui concerne le second. Réponse : transcrire ou paraphraser leurs œuvres. D’où ce CD. Celle paraphrasée est La Nuit transfigurée de Schönberg (1899), le modèle pour une telle démarche étant évidemment Liszt. Mais ce dernier ne s’est apparemment jamais attaqué à une œuvre pour cordes seules vaste et bien délimitée dans sa structure, plutôt à des airs d’opéra aisément extensibles et ornés. La Nuit est ici une seconde fois « transfigurée », mais au point de n’être plus qu’une pièce neutre de ton, dénuée de passion, ne donnant une idée de l’original qu’à la fin, avec l’éclaircie en majeur. Même problème pour l’Adagietto de la Cinquième Symphonie de Mahler, lui aussi pour cordes seules dans l’original, mais pas pour sextuor : paradoxalement, la transcription le rend plus difficile à suivre dans son déroulement. L’Andante de la Sixième s’en tire un peu mieux, mais où sont les cloches de vache ? Il est ici divisé en trois épisodes. Le Tempo di Menuetto (deuxième mouvement) de la Troisième se prête quant à lui assez bien à ce genre de traitement, en particulier dans son épisode central. Reste que le répertoire pianistique de la période considérée est assez riche pour qu’on s’y tienne.
Marc Vignal

Mahler : Transcriptions des Symphonie n°5 Allegretto ; Symphonie n°3 Tempo di Menuetto ; Symphonie n°6 Andante moderato – Schönberg : paraphrase de La Nuit transfigurée
Béatrice Berrut (piano)
1 CD La Dolce Vita LDV 100
1 h 08 min

mis en ligne le jeudi 7 avril 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.