Vendredi 23 février 2024
Mystère de l’intériorité
Jordi Savall dans le secret de Schubert
Transfiguration

Dans le livret d’accompagnement de ce double album titré "Transfiguration", Jordi Savall cite la grande musicographe Brigitte Massin (Franz Schubert - Fayard - 1977) expliquant que « La Symphonie en ut s’inscrit dans la suite de la Symphonie inachevée » et évoquant « le mystère de l’intériorité par un langage symphonique ». A l’écoute de ces deux œuvres enregistrées ici avec Le Concert des Nations, sa « grande formation », ce n’est pas en effet l’éclat que vise le chef, là où tant d’autres en expriment l’exaltation (l’« Inachevée »), voire la précipitation (La « Grande »). Pas d’effets de manche donc dans l’« Inachevée », pas de sur-dramatisation : oublions Carlos Kleiber et avançons dans l’univers intime, voire secret, de ces deux mouvements en regard (inachevée, vraiment, cette parfaite structure ?) que Savall relie au texte énigmatique de Schubert Mein TraumVoulais-je chanter l’amour / Il se transformait en douleur / Voulais-je chanter la douleur / Elle se transformait en amour »). La Symphonie n° 9 « La Grande », dont le chef observe les reprises trop souvent ignorées, nous mène elle aussi hors des sentiers battus, mais d’une manière plus immédiatement convaincante : davantage de ressassement dans les deux premiers mouvements, pas de grands effets mais une alternance marquée de méditation et d’affirmation de soi (ponctuée par des timbales très présentes), débouchant sur un "Scherzo" fiévreux et un "Allegro vivace" plus obstiné que péremptoire. Il faut en effet écouter Brigitte Massin et enchaîner les deux chefs-d’œuvre, pour mieux entrer dans la tête d’un homme qui, à peine à la trentaine, atteint la pleine maturité. Superbe travail d’orchestre, prise de son analytique à la hauteur de l’enjeu : de la part de Savall, qui a fêté l’année dernière ses quatre-vingt printemps avec l'Académie Schubert 2021 dont résulte cet album, on peut voir dans cet enregistrement une sorte d’aboutissement personnel.
François Lafon

Même programme en concert le 7 octobre à Lyon (Auditorium) et le 13 à Paris (Philharmonie) 

Symphonie n° 8 en si mineur "Inachevée"; Symphonie n°9 en ut majeur "La Grande"
Le Concert des Nations
Direction musicale : Jordi Savall
2 CD AliaVox AVSA 9950
1 h 26 min

mis en ligne le jeudi 6 octobre 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.