Lundi 20 mai 2024
Méditations sur le sens de la vie
Thierry Escaich et les liens avec le sacré
Thierry Escaich - Le souffle de l’âme

Ce CD est intitulé « Le souffle de l’âme », mais ce titre n’est pas, comme souvent, celui d’une des œuvres au programme, il indique une atmosphère générale qu’on nous « explique » à foison. Le souffle de l’âme est « ce courant, ce mouvement immatériel de la force qui nous anime, nous inspire, qui créée », c’est « un chemin de musique marqué par la générosité abstraite du discours, le rapport charnel au son ». Etc. Tout commence par les Trois Motets pour douze voix mixtes et orgue composés par Thierry Escaich en 1998, méditations sur le sens de la vie faisant alterner des antiennes grégoriennes avec des poèmes du récent recueil « Le Pays perdu » d’Alain Suied. On découvre que chaque motet possède un titre (Eaux natales, Le Masque et Vers l’espérance), et le résultat est assez impressionnant : de ces chorals on se souvient. Malheureusement, aucun minutage n’est indiqué, ni pour eux ni pour le reste du CD, ce qui complique son utilisation. Suivent l’hymne grégorien « Verbum superum prodiens » « de » Nicolas de Grigny et Evocation IV, pièce d’orgue écrite « en miroir » par Thierry Escaich. Commande de la Fédération internationale des Pueri Cantores, la Messe romane pour deux chœurs et orgue d’Escaich fut créée par un ensemble d’enfants à Notre-Dame de Paris le 12 juillet 2014. Ses Kyrie et Gloria d’une part, Sanctus et Agnus Dei d’autre part, sont séparés ici par un Offertoire improvisé à l’orgue par Thomas Ospital, et par rapport aux Trois Motets elle témoigne d’un « lien apaisé » avec le sacré. Tout se termine par un Magnificat de Thomas Ospital : ses versets non chantés sont médités pendant l’improvisation à l’orgue qui les remplace. Globalement, l’intérêt se maintient, mais on note que l’ensemble est présenté comme une « œuvre totale », alors qu’il faut le DVD pour que se concrétise la « cinématographie » dont à ce propos il est question.  
Marc Vignal

Trois motets pour 12 voix mixte et orgue ; Verbum supernum prodiens ; Evocation IV pour orgue seul ; Messe romane pour deux chœurs et orgue : Kyrie, Gloria
Thomas Ospital (orgue)
Choeur de chambre Dulci Jubilo
Direction musicale : Christopher Gibert
1 CD Anima  Nostra AN0007
59 min

mis en ligne le lundi 26 février 2024

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.