Vendredi 3 avril 2020
Masques en pince pour Bach
Version swinguante des concertos pour deux clavecins
Bach - Concertos for two Harpsichords

Et encore une nature morte sur la pochette d’un album de l’Ensemble Masques : après la carpe de Sébastien Stosskopf (pour un album Weichlein, voir ici), le homard de Guillaume Fouace, peintre du XIXème siècle, né dans le Cotentin, que les crustacés ont beaucoup inspiré. Est-ce une façon de souligner le contraste entre un décapode inerte et une musique bien vivante ? Est-ce une manière d’affirmer qu’Olivier Fortin et son Ensemble en pincent pour Bach ? Ou bien un désir de nous faire saliver ? A défaut de chatouiller nos papilles, l’interprétation taquine nos oreilles, invite à danser, à suivre les méandres swinguants de deux clavecins qui se cherchent et se titillent dans les passages rapides pour mieux se retrouver dans les mouvements lents et développer des harmonies en forme d’arabesques. Ces Concertos parfois rebattus jusqu’à la rengaine, dont on connaît des versions alternatives (violon et hautbois pour le BWV 1060 ; deux violons pour le BWV 1062), prennent, dans cette version très chambriste, un coup de jeune et de relief. Quant à l’arrangement pour deux clavecins du Prélude et fugue pour orgue BWV 552 qui complète ce programme, il confirme le désir des clavecinistes de repeindre en couleurs la musique du Cantor.
Gérard Pangon

Concertos pour deux clavecins BWV 1060, 1061 et 1062 ; Prélude et fugue BWV 552
Olivier Fortin et Emmanuel Frankenberg (clavecins)
Ensemble Masques
Direction musicale : Olivier Fortin
1 CD Alpha-Classics Alpha 572
1 h

mis en ligne le mardi 4 février 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.