Jeudi 22 août 2019
Mahler sans reprise mais avec nuances
Titan dans sa version d'origine par Les Siècles
Mahler

L’histoire de la Première Symphonie de Mahler est compliquée, et on ne saurait entrer ici dans les détails. Le 20 novembre 1889, il dirige à Budapest un poème symphonique en deux  parties et cinq mouvements. Il révise ensuite l’orchestration de l’œuvre. A Hambourg en 1893, toujours en cinq mouvements dotés d’un programme, elle acquiert un titre (Titan) et devient un poème symphonique en forme de symphonie. Deux auditions sous cet aspect interviennent à Hambourg en 1893 et à Weimar en 1894. La création de la version définitive en quatre mouvements, sans titre ni programme, a  lieu en 1896 à Berlin. Le mouvement supprimé après l’audition de Weimar est un Andante de cinq à six minutes intitulé Blumine (Fleurette), à l’origine en deuxième position (entre les mouvements I et II de la version définitive). François-Xavier Roth et Les Siècles proposent la version « Weimar 1894 ». Ce n’est pas la première fois que la Première Symphonie est enregistrée avec Blumine, mais les instruments germaniques d’époque dont il est fait  usage donnent des sonorités d’ensemble à la fois plus sombres (vents) et plus pointues (cordes en boyau), au bénéfice de la musique. On a en définitive une interprétation de haut vol de la Première Symphonie, une des rares à respecter la nuance pianissimo pour l’entrée des cors au milieu du premier mouvement. De ce mouvement et du troisième (deuxième dans la symphonie), les reprises manquent. Sans doute Mahler ne les estima-t-il de mise que pour Berlin, pour une symphonie.
Marc Vignal
 

Titan. Poème symphonique  en forme de symphonie (version Hambourg/Weimar 1893 /1894)
Les Siècles
Direction musicale : François-Xavier Roth
1 CD Harmonia Mundi HMM 905299
58 min

mis en ligne le jeudi 4 juillet 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.