Jeudi 20 juin 2024
Les ambiguïtés du destin
Un Tchaïkovski opportunément revisité
Symphonie n° 5 - Roméo et Juliette

Bien que placée par Tchaikovski lui-même sous le signe du destin, cette 5ème Symphonie qui connut le succès en Allemagne après avoir été étrillée par la presse russe permet moins d’effets et d’abandons que l’ultime 6èmePathétique »), créée cinq ans plus tard. Evgueni Mravinsky, l’incontournable référence, y retenait ses troupes tout en mettant en valeur le retour cyclique – structure héritée de la 4ème Symphonie - du thème du destin. Avec l’orchestre Philharmonique de Strasbourg dont il est le directeur musical, le jeune (trente-quatre ans) chef ouzbek Aziz Shokhakimov en fait, lui, l’antichambre de la « Pathétique », soulignant opportunément les ambiguïtés de l’oeuvre. Pourquoi pas, puisqu’il échappe à la grandiloquence autant qu’à l’explication de texte, et qu’il nous montre un Tchaikovski souffrant sans complaisance ? Son valeureux orchestre s’y surpasse en raffinement, et l’on imagine les progrès qu’il pourra encore faire sous une telle baguette. En complément, l’ « Ouverture fantaisie » Roméo et Juliette est de la même eau, à la fois passionnée et plus transparente que bien souvent.
François Lafon

Symphonie n° 5 - Roméo et Juliette
Orchestre Philharmonique de Strasbourg
Direction musicale : Aziz Shokhakimov
1 CD Warner Classics 5054197538513
1 h 06 min

mis en ligne le jeudi 31 août 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.