Mercredi 14 novembre 2018
Le Lully latin
Vincent Dumestre célèbre le génie de Michel-Richard de Lalande
Majesté - Lalande

Michel-Richard de Lalande (1657-1726), organiste, violoniste, surintendant de la Musique de la Chambre a connu une carrière presqu’entièrement dévolue à la musique religieuse : ses motets, petits ou grands, seront appréciés, et souvent joués, jusqu’à la Révolution. Ainsi, pendant un siècle, la Musique Latine, ce fut lui, et sa proximité avec la musique de Lully est telle, c’est-à-dire au point, souvent, de s’y méprendre, qu'elle lui vaut le surnom de Lully latin. Grandeur, solennité, énergie lumineuse : le génie de de Lalande est à l’égal de celui du Florentin, et aussi de Marc-Antoine Charpentier. Vincent Dumestre, après avoir enregistré les Te Deum de Lully et de Charpentier propose dans le présent CD celui de de Lalande, où il se fait le digne héritier, cette fois-ci, de Charpentier. Deitatis majestatem date de 1681 et Ecce nunc benedicite de 1683 : de Lalande est un génie précoce, encore sous l’influence prégnante de ses maitres. Vincent Dumestre éclaire ces filiations et en joue. Le résultat est « grand » et jubilatoire. Un quintette vocal d’une grande homogénéité, l’Ensemble Aedes (chœur dirigé par Mathieur Romano) ainsi que Le Poème Harmonique font vivre cette musique fervente avec ferveur. Une prise de son de qualité et un livret à la fois digeste et fourni viennent compléter le plaisir de l’audition.
Albéric Lagier

Michel Richard de Lalande : Ecce nunc benedicite ; Deitatis majestatem ; Te Deum
Emmanuelle de Negri (soprano), Dagmar Saskova (soprano), Sean Clayton (haute-contre), Cyril Auvity (tenor), André Morsch (baryton)
Ensemble Aedes, Le Poème Harmonique
Direction musicale : Vincent Dumestre
1 CD Alpha Classics
1 h 15 min

mis en ligne le samedi 26 mai 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.