Vendredi 21 juin 2024
Le Hollandais « violant »
Johannes Schenck : derniers feux de la viole de gambe
Le Nymphe di Rheno

Virtuose de la viole de gambe (basse de viole), natif d’Amsterdam, Johannes Schenck (1660-1712) devient vers 1696 musicien de chambre de l’électeur palatin à Düsseldorf. Son premier recueil pour son instrument paraît dans sa ville natale en 1688, et d’autres suivent avant Le Nymphe di Rheno (1702), dont l’appellation peut s’expliquer par la dédicace à son patron : le premier de ses nombreux titres est « Conte Palatino di Rheno » (du Rhin). Ce recueil est fait de douze œuvres (dont six enregistrées ici) en plusieurs mouvements (de quatre à huit). Elles sont intitulées « Sonata » mais reflètent la fusion de la suite (de danses) et de la sonate, en d’autres termes des styles français et, dans le sillage de Corelli, italien : démarche alors typique du répertoire instrumental allemand. Elles sont conçues pour deux joueurs de viole de gambe de dignité égale, sans basse continue. Schenck put s’inspirer du vaste répertoire anglais pour violes : les fantaisies de Purcell, qui en marquent l’apogée et la fin, sont de 1680. Et aussi de son contemporain français Marin Marais, lui-même élève du célèbre violiste Sainte-Colombe et dont le premier recueil de pièces pour viole date de 1686. La viole commence vers 1700 à briller de ses derniers feux, pour être peu à peu supplantée par le violon et/ou le violoncelle. Le Nymphe di Rheno de Schenck se situe au carrefour de divers courants et influences, ce qui, comme le talent et le savoir-faire des deux interprètes de ce CD, est pour beaucoup dans l’attrait exercé.
Marc Vignal

Le Nymphe di Rheno (Sonates III, VII, II, XI, VIII et XII)
Wieland Kuijken et François Joubert-Caillet (violes de gambe)
1 CD Ricercar RC 336
1 h 16 min

mis en ligne le dimanche 8 décembre 2013

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.