Lundi 14 octobre 2019
Le frénétique et le nonchalant
Andris Nelsons et Daniel Barenboim dans un Chopin écartelé - DVD
Les Concertos pour piano de Chopin

Vous avez trop vu de concerts filmés où la répétition des plans finit par engendrer la monotonie ? Eh bien regardez Andris Nelsons : le jeune chef letton est un spectacle à lui tout seul, un véritable ludion, il se baisse, il se lève, passe sa baguette d’une main à l’autre avant de l’escamoter complètement, fait des gestes de mains, de bras, de visage, cligne les yeux puis les écarquille comme une grenouille gourmande qui aurait aperçu un insecte merveilleux, ou se met à sourire aux anges tout en avançant la tête comme s’il allait saisir au vol l’archet du premier violon. Certes, on peut se demander à quoi ça sert tout ça, car entre un Boulez qui donne l’impression de ne rien faire alors que l’orchestre est d’une précision inouïe et un Casadesus qui s’agite comme un beau diable sans qu’on comprenne vraiment pourquoi, on en a vu des chefs en mouvement. Mais Nelsons semble avoir l’art de galvaniser les orchestres, même si la tâche est rude, et, ici, elle l’était : la Staatskapelle de Berlin qu’il dirige, joue devant son ancien chef Daniel Barenboim, lequel, en soliste, fait preuve d’une incroyable apathie, comme si on lui avait demandé de s’installer au piano alors qu’il passait là par hasard. Résultat : des concertos de Chopin plutôt pâles malgré des percées d’orchestre assez extraordinaires (des envolées des bois, en particulier), une Symphonie 44 "funèbre" de Haydn avec un bel adagio (il y a quand même mieux) mais en bis, une Grande valse brillante sublimissime. Daniel Barenboim peut être un immense pianiste.
Gérard Pangon

Chopin : Concertos pour piano n°1 et 2 ; Valse en la mineur op.34 n°2 - Haydn : symphpnie n°44
Daniel Barenboim (piano)
Staatskapelle de Berlin
Direction musicale : Andris Nelsons
Réalisation : Enrique Sánchez Lansch
2 DVD Arthaus Musik 101 577
1 h 50 min

mis en ligne le mercredi 22 août 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.