Lundi 27 mai 2019
Le clapotis du Grand Canal
Magnifique version des sonates de Vivaldi par Marco Ceccato
Cello Sonatas

Encore du Vivaldi ? Oui, encore, et tant mieux. Car ces sonates nous emmènent chez un Vivaldi tout autre que celui des concertos, joués, rejoués, et, pour la plupart, rebattus. A la rubrique musique instrumentale, le fameux catalogue des œuvres de Vivaldi publié en 1974 par le musicologue allemand Peter Ryom (d’où l’abréviation RV pour Ryom Verzeichnis) ne répertorie en effet que 86 sonates, dont dix seulement pour violoncelle, contre 499 concertos, ce qui en fait déjà tout le prix. Mieux encore : le compositeur vénitien n’y recherche pas la virtuosité, mais la nuance, le rythme et la mélodie, exprimés par un soliste qui y trône en majesté, avec quatre complices dans le rôle, en quelque sorte, de basse continue tout en couleurs. Enfin, pour couronner le tout, cette version constitue l’une des plus belles qui soient : Marco Ceccato, le violoncelliste de l'ensemble Gli Incogniti, joue sur le moindre détail pour « secouer les harmonies » ou bien allonge imperceptiblement les notes tenues pour « titiller la mélancolie », reflète avec subtilité la vivacité d’un Vénitien dansant comme la langueur de la lagune ou le clapotis du Grand Canal. Quant à la prise de son, elle est à la hauteur de ces petits chefs d’œuvre.
Gérard Pangon

Sonates pour violoncelle RV 46, 43, 42, 41, 39, 40 et 38 (prélude reconstruit par Olivier Fourès)
Marco Ceccato (violoncelle)
Accademia Ottoboni
1 CD Zig-Zag Territoires Outhere ZZT338
1 h 10 min

mis en ligne le mardi 22 juillet 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.