Vendredi 18 octobre 2019
La Netrebko, as des fortissimo
Verdi bâclé par la diva austro-russe
 
Le même, pas pareil
Anita Cerquetti, la verdienne oubliée
Anna Netrebko - Verdi

Un CD consacré exclusivement à Verdi par la reine des divas, et un seul mot d’ordre : chanter fort ! Qu’elles s’appellent Lady Macbeth, Jeanne d’Arc, Elena, Elisabeth ou Leonora, toutes sont dopées au décibel par Anna Netrebko. Saluons au passage les Price, Caballé, Georghiu et autres Cerquetti à l'expressivité vocale diablement (ou séraphiquement) plus versatile. On pourrait multiplier les exemples, historiques ou non, qui relèguent au second rang une Netrebko, bête de scène, mais dont cet enregistrement en studio accuse les défauts – écoutez bien cette façon d’émettre le son toujours sous la note, sa diction décidemment bien approximative, et, côté expressivité, une fâcheuse tendance au travail bâclé. Rolando Villazón n’est plus au meilleur de sa forme, et son apparition dans Le Trouvère ne change rien à l’affaire. La direction de Gianandrea Noseda à la tête de l’orchestre du Teatro Regio de Turin passe, sous ces tonnerres, sans grande saveur, du coup.
Albéric Lagier.

Airs de Don Carlo, Macbeth, Giovanna d'Arco, Les Vêpres siciliennes, Il Trovatore
Anna Netrebko (soprano), Rolando Villazón (ténor)
Orchestre du Teatro Regio de Turin
Direction musicale : Gianandrea Noseda
1 CD Deutsche Grammophon
57 min

mis en ligne le dimanche 8 septembre 2013

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.