Mercredi 22 janvier 2020
L’ami Pierro
La basse Nahuel Di Pierro signe un revigorant album… de tangos
Anclao en Paris

Révélée en France grâce à Emmanuelle Haïm qui l’engage au sein de son Concert d’Astrée, la basse Nahuel Di Pierro obtient coup sur coup de beaux succès publics dès 2015, tant en récital dans Schubert (Voyage d’hiver à Paris, voir ici), que dans une production de Dardanus, à Versailles (voir encore ici) puis, deux ans plus tard, à Aix, en Leporello (encore ici). Si son activité lyrique n’a pas fléchi (voir ), il prend néanmoins le temps de retrouver ses attaches musicales avec ce beau « Anclao en Paris », se remémorant que son premier concert eut lieu à Buenos Aires quand, du haut de ses six ans, il chanta le tango Caminito, à la fête de l’année scolaire. Contrairement à nombre de ces albums frelatés de chansons populaires interprétées par des vedettes du lyrique, celui-ci restitue avec un charme indicible ces compositions datant du siècle d’or (1ère moitié du XXe siècle) du tango, et autres milonga argentins. Le timbre chaud et profond de Nahuel Di Pierro retrouve l’esprit du légendaire Carlos Gardel, son sourire, sa douceur, auxquels il apporte sa propre personnalité, associant un enthousiasme, un sens de l’articulation et de la couleur à ces mélodies, superbement accompagné par un quatuor de guitaristes, dont Tomas Bordalejo et Rudi Flores, qui cosignent les arrangements. Complément judicieux, les paroles des chansons, traduites, où l’on peut découvrir ces deux premiers vers d’Anclao en Paris, signé d’Enrique Cadicamo, en 1931 : « Entraîné par une vie de bohémien errant, je suis, ô Buenos Aires, ancré à Paris. »    
Franck Mallet

Tango, Milonga, Vals
Nahuel Di Pierro (voix), Diego Trosman (guitarron), Circo Pérez, Rudi Flores et Tomas Bordalejo (guitares)
1 CD Audax ADX 13723 (dist. PIAS)
53 min

mis en ligne le samedi 7 décembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.